Accoucher à Madagascar - Mylene Zizzo
  
Accoucher à Madagascar
Accoucher à Madagascar

800 femmes environ meurent chaque jour de causes évitables liées à la grossesse et à l’accouchement. La majeure partie de ces décès a eu lieu dans des pays à revenu faible et la plupart auraient pu être évités.

Le risque de décès maternel et infantile est tellement plus élevé dans les pays en développement, et les pays les moins avancés en particulier, que dans le monde industrialisé, que l’on dit souvent qu’il s’agit là du « fossé le plus profond au monde en matière de santé ».

A Madagascar, c’est environ une femme sur dix qui meurt lors, ou des suites de l’accouchement. Dans le service d’urgence de Befelatanana,, ils sont trois à quatre médecins avec deux sages-femmes, qui s’occupent de 30 à 35 admissions par jour.

Aina a 26 ans. Maman de d’une petite fille de 5 ans, Mariollh, elle a accouché de Carl-Lionel à l’aube du 12 Août 2014 à l’hopital de Befelatanana, qui reste l’une des références en termes de maternité à Madagascar.
Top