Camp de Mentao, Brkina Faso. Pour Médecins du monde - Mylene Zizzo
     
Camp de Mentao, Brkina Faso. Pour Médecins du monde
La situation sanitaire du Burkina Faso est l’une des plus fragiles d’Afrique de l’Ouest. Du fait d’une faible croissance économique et d’un manque de volonté politique de créer un système de santé efficace, les conditions de vie des habitants ne s’améliorent pas.
Le pays est classé 183ème (sur 186) dans le Rapport sur le développement humain 2013 du PNUD, et 45 % des Burkinabés vivent au-dessous du seuil de pauvreté.

Au Nord du pays, à environ 80 kilomètres de la frontière malienne, le district sanitaire de Djibo fait partie des régions exposées à une crise alimentaire et nutritionnelle, avec des pics de prévalence de malnutrition supérieurs à 4 %.
59 enfants malnutris sévères sont hospitalisés et pris en charge mensuellement par Médecins du Monde.
L' ONG intervient dans l’hôpital de Djibo et gère un centre de récupération nutritionnelle intensive.
Jusque là, les taux de mortalité infantile enregistrés y étaient très élevés.
Les enfants pris en charge proviennent du camp de réfugiés de Mentao ( situé à quelques centaines de mètres de l' hopital) mais aussi beaucoup affluent des zones environnantes.

Le camp de réfugiés maliens de Mentao lui accueille plus de 12000 personnes qui restent dans l' attente de rentrer chez eux.
[-]
Camp de refugies maliens de Mentao.Une famille de refugies maliens,qui vient de s’ agrandir avec la naissance toute recente d ’une petite fille il y a deux jours.5 Decembre 2013.Photographe : Zizzo Mylene
Top